OCR Interpretation


Le pionnier de l'Assomption. (Napoleonville [La.]) 1850-185?, May 27, 1855, Image 1

Image and text provided by Louisiana State University; Baton Rouge, LA

Persistent link: https://chroniclingamerica.loc.gov/lccn/sn86090609/1855-05-27/ed-1/seq-1/

What is OCR?


Thumbnail for

LE PION MER s L'ASSOMPTION.
JOURNAL POLITIQUE, AGRICOLE LITTERAIRE ET COMMERCIAL
VOL. V.
NAFOLBODïVfLLE, DIMANCHE 2 7 MAI 1866.
— SBSKSSESS . WL. .„i
NO 34
le pionnier de l'assomption.
PIIILIK l'Ail
AM ADEO MO REL.
. j. irju.
DIMANCHE '27 MAI
.... i tiu. 1 ; 1 ;
IH55.
contrition# *m 3fouvi«U :
ABONNhMBNT L'»bon ne m eut est p«r«
Ue r»' avance. . .
roua un an c : : : : : : : :
ruuii six moi«': : : : : î "
3 oo
NbtiH'OllLBAIM
AOF.NTH I)U PWNNIER.
i M. K. Bude* f'c.fKinpf*
J de la Bourse, No US,
) enoeignure C'otfT !•
MM.Richard & Templet.
M. Pirmin 1>»if#V«»H»in.
M. J. Brenn.
M. AugusteTHi^rîot .
{ M. Eilgard Perret
Eit#iond tlwWinrd.
M . Adolphe Blanchard.
M. F, Uagllé. •
M. Etienne l'entsson.
Cl. Rodrigue*, '"«lé Slnr.
M. Pierre Thérlot.
M. 0. I. B. Gauthier.
AftoemnoM ......
UlVlRltE-N'»OVK . .
1 iiiûi : vii.i -l'. .....
Hr-rf a<*|UR« . . . .
Mr-id kan llaip'flhi e,
st. cm a h i.rk .
I'ONT*RH R AUX i A» .
T u i hum a 1) x . . . ■
douma
htk marir . . .
AMoMrrio* . .
M Kl, LR IllvSKIIK
l'AII*t)UW(ilTVÎl.l.r,
* r Dans k« p»frti«se» oft « um * n'avons pu
miniinr d'agent», lions prions le» Maîtres de
l'nate <Ip vouloir se ("tiargpr de l'agence «le notre
»emlle.
ANNONCE*; Pour le« InseftlOu«, annonce
•î m . etc., etc.,.le» condition» »oat I®» »uivante 1
l'itr uix î.iuitM, pour In 1ère insertion 8(1 00
l'ourles insertions suivantes: : : : ; l 40
tum » abonné qui mndra »u»pendre «on «bon
»ru prçveiyr, p»r éprit,^l'Editeur
^uiiiie ifvtfn» h h moins, avanl l'expiration iln tri
ctu-stre.
Oi) exécute * l'Imprlmeredu Pionncx ,et ce
x prix le» plan moderi*, tomes espèce* d'où
wages typographique»,, (,/o/ui,) tels quo.cAB
TK» CA'ITIIIIKI. PA M I'll HITS, H (.A «0», rtc. , ».Te
aw tiHK» KKniMir I/n»"irin'lnm plu
\ colle roitirc ce diieettiir de» po-i»;«
«le lu Nile OilAnn* u aiiouti A une mue
■ u n< CMSMtio i d< vmii I I« < O'tr de liic*
lui t •!»•* >i». M. K-ndKlIcnm«
p iruftiH cuinme um u«é do Vol.
— I ,e I U de» frf'îllil^
( OUMiiiinil le ii'2 Afril. »S'li*nnt le» dé»
P«4i lie» vrMiie» du i ump de* nili#», il
ce p(tur»eivuii nvei: In même Mijiéitorili''
qu'nii di'Hut ; iPiiliperlMiit»
jivuiei't ^ tt o iteu'M, mi »uni repou»»é
lieux VI^OIII iMise» >ortie* «lull» U k n II*
■du II nu |H, déloge le» rmlni-eerje» «•
neiiiiiK i'ii iiviinl de lu tour Mnlokolî
'etiuiit I« feil d i M nnëloit, couronné lu
r.râle d'un rnvin qui iivnil lervl de l'e
lrmle mux i^ Pr^o» ru a"«, établi «liHn
du unuveHux et importunll travail* d'ap.
proche. ' *
Cli iqu® nuit du4 nnvirep du canofinunt
I i pluce. H uh n;n/oi'l* Miaaca nu nom«
lir« de 50, OUI) b »minei étaient arrivéi
à V 'hiistnpul.
i .e princo (iorlicli >kàflTprésenlHit oa»
t'irollemeul le* cliu»c« » uj » uii ^«ui
avantageux nu* R i*»«».. Le fbU des
a*-ié(rnnnt» tu ralealiaanit : loa parte»
■ lu là gniiiHon diminuaient. L<a «orliu
du 18 Avril nvuit atcitit *iuai but et dé
'r'iit lu* ouvrage» nvatic.éa do i'unnenrii
Un fait bien conulaté cal que le* Ru»*
»e* ont fait de* perte» considérabltu.
Unedépé'fi* r< çue pur rlndé|i«n>
«I hiic « de Dmselle» n'anno<iç>«it rien
iiioiu» que la »ii»p«ii»inu du bainOaid«
nient; niei* il ii'exi»!« a >vune raitun pom
lui prêi«!' la moindre créance.
On rapportait que le* allié« de leur
• 6 é attendaient de nouveaux renfitrU.
Ttl e»t eu ié hoi né ce que nou» h von»
pu recueillir en parcourant le» dernier»
journaux que nou» avoua reçu*.
N apolbowài .— • Une icnialive d'aa»n.
ainat a été faite par un liàlien aur la
penonne de l^oui^Nupoléon. I<e neveu
n tu «m i heureiuc chance que P'öncle
en aemblablu circonstance, H h 4 a pua ro»
i;u une «eule égratignure* l<'a»aai«in
lit denx fô» fou »uV l'empereur.
Loraqu'il fut er^èté Louia-Nepôléon
continua tranquillement ion chemin et
pana auprèa de cet homma feans trahir
là moindre émotiôn.
Il pamft que ce dernier Tavèît suivi
jusqu'à Londres dîna le but de trouver
<>u« occaaion pöur l aacäMiner, mu» n'a.
y»«t pu y réuwir, il était reveau I Pari»,
décidé | essaVer de mettre un proiet à
etécuifén.
l/eirpereur a rcÇu de tbulfi» paria
de» réHcftàtioni peur avoir iiinti échappé
* l'*r«a d'un aaaatih. Il a fait ié ré*
port»« »ùWftnte i une a'dretté (fù Sénat
rta aujet de toi Attentat !
— SBSKSSESS . WL. .„i
" Ju remercie lo Sénat den aontimunta
qu'il ino témoigne.
"Je un nnina nullement lut 1 tentatives
d'uMinuinat , il eut dp ce» exis tance» qui
sont dééréle» |»i*r la Ptovidenct . ut nu»*i
long-temp» que je n'aurai put l'empli
me mii'ion, ju ne courrai aucun dan
ger.
Cm m bk'—6 ,IH)0 Turc» ont éfo emm*
yi'l p ou r «u joindre k Ooier-Piicliu ù ii a
luUllVJI.
AuTiuettR. — Un dépêche de Vienne
dit qu'un décrét Impérial »er« Innre
•ou» peu, appelant 80,000 hommes aoua
le« iirmci,
On rapporte de plu« que le» I*,iy«;ios
Ruin'» du la Province de f Ukraine »«
«ont insurgés.
!,i; JUOIC I .OK INC.
I.o mngialrat dont nous voiioih d'é
ciiie le nom eut k lu lin« juge du lu
Cour des Preuve* nlionton et «oiwnis
«aiiu de* Ktatu-Uni*, l.or» du l'urrua
taluin de lluiii", ritlfuire fut parlée de
vant lui et il décida, conformément aux
loi* bVdérule*, que cet enclave fugitif de
vait Haï! rendu à non maître.
Le» habitants de Ho«ton et du Mn».
«urliussettu qui, coinmu on I« sait, »out
prt'ftqof <ou* nbolisionuistc», n'ont pu lui
paidoniKM'eu jugement, et la legiilatu-I
re du l'ICtnt a invité le gouverneur, par
une lécolnsion dit hoc, h destituer Icju
I .oring de ses fonctions judiciaire».
Lu gouverneur »' y u>t refusé et » adres
sé à io aiytt un message foit rem/irqufi*
blu amii vhnmbriia du Masancltuaetla.
Lu gouverneur Giirdner déclare qu'il
nepoiMriiit faire droit u la demande de la
législature, un vertu du la ComitlluUon,
qu'autant que le juge Loring lût iuca
pabk «hexereur »es fonctions, ou que
la malàdio ou toute autre cause lu mit
nans l'Impossibilité de le» remplir, En
»ei ond JuJu, lu jugi! Loiing n'est uccugé
d'auciiMu lulirnction aux loi* do l'Ktat ou
la l'Uniani mi ne dit pa* non plu* qu'il
suit incapable do remplir la charge
Judiciaire dont il osl revêtu. «Si sa con
duite comme commissaire de» Etats
Uni* nuit a < e point aux *|mpall)ies des
ciioyens que ceux-ci dédient sa du*liiu
Nun comme juge» dos Preuves, il try a
qu'un moyeu uu l'obtenir, c'ot du dé*
clin er incompatible»—*et la législi turc
I« |H3iit-*-les doux rlinrge* judiciaire».
Quant ii rndfusalion de In législature
que le j "go Lonng a iioiseô l'opinion
populuiru au Mus-acliuset «, voici coin,
mont y répond lu gouverneur :
Quul e»l le devoir d'un juge T Doit
il ioioipifitur lu loi tulle que le fait le
législateur ou comfoi moment nu senti
uiunt populaire ! Lu jour oil le* magi-«
trat» violeiént leur aerment à cc point
de baafr leur» jugetneiils -sur lua varias
do » du »u^itinewt populaire, noua «uron»
gouverner par de» liomm' a et non par
de» |«>ia .
En »uppoiant, comme on lu prétend,
qàu d'atpids lua léinoignuge» contradic
toireu qui caraclôruetit toute» le» allai,
tes,'fa décision du juge Irring ait été
eri^iée, nul n'affirme ou ne croit . qu'il
ait rendu a deiiein un jugement faux.
— L'erreur, h erreur il y h , n'e»l qu'une
méprise. Un juge qui rend un jugement
erroné doit-il donc être distilué î Un
•ytème uus»i dangereux et aussi
•i difficile d'exécution amènerait la dci
tructiou journalière du» magistruta de
uo» cour» inféiiuure», car il fmidrait le»
remplacer chaque fow que lelira déci*
»ion» «eraient cataée» par tea tribunaux
d'appel.
I m gouverneur ajoute que même
en admettant que le juge Loring ait
erré dan» l'affaire de Uuinr, «on erreur
a été involontaire, et que aa conduite,
comme magiatrnt, a é é conaciencieuae
humaine et rationnelle.
u
lot
les
the
bloi
and
1st
their
the
VENTE A L'ENCAN.
État d» là Louisiane — Paroiaie de
i , l'Asaomption. .,
te mardi, 39 Mal courant Ï8ÔÔ. Il «era
vendu à l'encan depuis » henre» du matin an
magasin d« M. Joaeph Eapénàn; au village
|le IViipoli'onvillo, rn*» do lu l^ivée. pur Alfred
I itp, nu de» Kiicuiiteur» dp rrtt« paroisse :
I h «riiiid iiHfurliinpiU do marciiaii(li«o» *è
ehe», (juinruillcrif, groeorie«, l«'ience, verrerio
te., Ä (!. ; le tout <li»i»c pxr lot«.
Condition» : Touto» Homineii do S 10 ot,
• u de»*uii» pRynhle» comptant ot tontes »um.
me* nii'de*«ii3 de S 10 pnyiiblea àtriin moi»
au /iiirpim du Reeorder do cette paroi**p, en
billetsendo»i>éii à »ntisluclion. portant intérêt,
à huit iioiii eent aprùi l'éohAiinoe.
l'nroi»»e Amoiiiptiuii le 13 Mai IH4/Î.
Paroisse Assumption Our du . r »me
District Judiciaire.
Attendu qne Delphine flnitdreaiixa présenté
in n» petition A la Ooar, » I'eflM d'obtenir ip *
Lett ipi d'uiliniiiistriitioii à I« surenssiou de lea
Hériiphin l.aseigan son mari déeôdé intestat, :
Avis pst pur lo présent donné a tuna eeiix (|im
eela pent coneeruer d'avoir à déduire sous dix
jours, le» raisens |smr lesquello* H ne serait
pas fuit droit à la dite pétition.
Par ordre ilw lu Cour.
I<J Assomption lu I M Jfai 1855.
i, O, DKHIRF. LERl.A NC Cretlier.
1 .Vital du lu Louisiane.—Cour du
.'juin District Judiciaire dan» ut pour la
i'aro «su Assomption.
Mil,lire Tcnsior No. 40fî vu Auguste ftoin*.
En vert u et en obéissance a un Writ de Fi Fa
u taoi adressé par I'lionnorubltf lasuadite Cour
dans l,aJluire ci-dessus intitulée et mentionnée.
J'ai «HÎsi et j'ofliirai en vente publique a I«
résidence de M. Anhuste Äoino au village
deNapolCoiivil/e Samedi le 2 Juin 18Aô. Com
rnouywit n 11 heures du malin le» propriété»
ci-après décrites savsir :
H charette» a puiu, 4 chevaux créules, un
lot maï» et pailles, i lot d'im^nailade Roulae
gerio et un lot du tiroee^ies &,c.
Saisi pour payer ot satisfaire lo writanaditet
les frais do procès, peur filre vendus avec 1e
bèneflco (l'inventaire,
Conditions Comptant.
i'aroi»»u Assomption le tfl Mai I80A.
A. F. HICKd/AN. MHérif.
L'ETAT DE LA IX)U1SUNE,
Cour du 5me Diitrict Judiciaire—IV
roiaae Aaaaomption.
Succession de feu. Jenn Dominique.
Attendu que Jean Dominique adminiatrateur
de là dite S uccch I oii u déposé au Bureau du
(«reflier de la dite Cour un compte de »011
administration ainsi qu'une pétition en deman
dant l'homologation.
Aviaest par le présent donné à tous ceux que
cela peut concerner d'avoir a dédniresou» tren*
I« jour» les raison» pour lesquelles le dit compte
ne »étyit pu» approuvé It homologué, et le»
fouds entre «ea làains réparti» conformément
au dit compte.
Par ordre delà Court
Assomption Mal £4 18 6t.
C. C. BLANC//AKD Dep. Greffier.
C. L. MAVÖR,
NOTAIRE PUBLIC.
ÜAX 'OI.KONVILI .a, A s a 0 M P T I c W.
Bureaux ; d la Maison de Cour.
VETTE A L'ENCAN.
|i'OUR CA US H I)K DE l'A KT.
l.e tiiMrili vingt Juiu 1847, ilepnis lu heures
du matin jusqu'à 4 heures do l'aprô* inidi, et
le* jour» suivants, mêuip intervalle. Il sera
vendu à l'encan par Cyprien Rlunchard ut Al
fit'd Tête, encuiitcur» de cette paroisse, au do
nrtrile de C, (). (inlean, i\ Napoléouviilo :
^ lu l.e fonds d'un magasin eimsisiarit en
Groceries, Uuiiieaillerip, Mercerie, luarehan
ilise* .Saches Scr.
Je. Meuble* de m-nages tel» 17110 bois de
lit», table», chaises, armoire», tislciisil» do ru;
aiiiu A:c,
3o. Uu «beval une charetto at les harnais.
Conditions : Toutes sommes n'exédant jhis
dix piastre» comptant et toutes sommes au des
sus dp $1 1 0 duns lo courant. île mars prochain
1 8öÖ en billets cautionné» solidairement k
alislaetion de» /v'nianteur» payable» au llureaii
du K;curder do cette paroisse; partant huit
pour laut par and'intôrftt adatprde l'échéance
jusqn'A final paiement.
Niipoli-onville, 31 Mai 18.16.
C Oi (vATKAtf,
ETAT DE LA LOUISIANE.— Cou
du Cinquième Diitrict Judiciaire. —
Paroisse Assomption,
Succession de Philippe Martinez.
Attendu que Manuell» Acust» adminisU
trice do la dite »accession a déposé au bu
renn du Creflier de la susdit 1 Cour 1111 cum
te de son administration ainsi qu une |)étilion
eu dornandant l'houiolo^ation.
Avis«»), par lo présent donné itou» ceux
pie cola peut concerner d'avoir & déd-ire
sous trente jour« les raison* pour Insquelle»
ledit eompto uo serait pas approuvé et le»
fonds entre j*e» mains répartis conformément
au dit comple.
Par ordre de la Cour.
DESIRE I.ER/.ANC, Cler.k
Assouiplion le l(i Mai lUfiS.
AVIS D'ELECTION.
Conforniément à la loi et ou vertu d'une
reclamation de hoii excellence P O Hébert
gouverneur de l'Etat de la Louisiane, de* élec
tions seront tenues dims la paroisse /f»sonip
tiou le lundi 26 Juin I8ôô depuis ■> lieiUeA du
matin ju*qu a 4 heures dis l'aprôs rtildi afin
du nommer un juae président et un juge associé
de la Cour supreme do la Loui*i,ihe pour
remplir la vacance occasionnée pn}- la rési
gmtion dos honorables Tllomus .»S'lidell et A
N Ogden.
suit na voir
;den. Les lieux d'élection aortt comme
lo Chez Jean Alleiuan ou drttm lo voisina
ge commissaire» J. V. Leblanc, Outave Vive»
et Antoine Martine».
2o. Chez Oabiiel RodrigUez ou dan» lu voi
sinage commissaires Nuimi Vivés Valcour
/l/elanCort ot Augustin Hernandez.
80. À l'habitation dé Sévérin Lan'dry jiré»
de l'«gluaj |wiois»iale uu danà le voimuuge :
Commissaire» Ursin Melançwn, Flor «M in Mi
chel et Severin Landry,
4o. Chez Marin» Aibngnac Ou dilria le voi.
slmigo Commi»«tirea Nurua Folse, A. V. Pugh
et Wm Wfftrk».
ßo Chez Uraimin Himcl ou dans lo voisinage
cornnilasalrps Lovmci liiuiel, J11 l*t Haché et
Ferdinand Laseigne.
Ko Cliea Afaxillo Boiidreau à Lflbrtdiville
611 du.is le voisinage. Commissaires Eliu Lan
ilry, Z M. Roudreau et Dominique Desboji».
7o Chez Amcdéo Dornas ou dans le voiijua.
S s Cemmisiaires J. H B Landry, Edouard De
vigne et August? Delaunc.
8. A la maison de cour de cette Paroi»»e
Commiaaaires Edmond M au ri 11, Alphonse
(lenlile et Ja«. S. Wilson.
I) Au billiard de C, 0 K. Gautier & Pain
courtville. Commissaire* W. R. Mil!» Venant
Hebert et Constant L. Himoneau.
10. Cbes Duflùsard Landry ou dans le voi
sinage Commissaires Charles Thiao Emérand
Landry et Léon Gauthreaux.
11. Chez Francos» Molière au Graud ba*
yen ou dan» le voisinage. Commissaire» John
Mo Curtney, Gatien Blanchard et Marcelin
A. Leblanc.
13 Che» Etienne Pénisson aa bayou bœu
o u dans lu voisinage Comtni»aairoa H. N Ella
Cléopha» Pénisson et Etienne PénisaOB Jr.
13 Cbet /fnaclet Himoneau au Pierre Paît
ou dau» le voisinage Csinrhlacaires Valentin
Baril lau. Falcour Kirche et Atiaclet Simoneao
14 CheaÄprsino Rentrop à le Bolle-Riviè
re ou dan» fe voisinage , Léon Leldané, Pier
re Thériot et Charles Gros.
Les commissaire» de» différents district!
nommé» par le Jnry de police de Police de
la Parois»« Assomption »ont por ces présenta
requis de tenir lo dite éleétion et d'en foire lea
retours selon la loi.
rarolsse Assomption le 19 Mai 185Ö.
A. F. HICKMAN sheriff.
et
VENTE PUHMque,
l-K SAMED I H Juin i HCib, i\
du mutin, j'offrirai en vente
tnicile de m. Jiotx-it Love
heures
"ililjque, Au 1I0
, ail bayou |'( luru
en cette paroisse, i ps propriél« '
c rites, savoir .
Un iiiorceau deter
ci-après dé
fin I.UV l'h — ^ "" u * w «n cetlo paroisse,
h -e ?, r ,l """ ru,l< tU, 'l "rpenfs de
Ââîjjï,; 1,u ;: t y* p*
Phtlv » i I l r ,, ' l ' , ' ,s 'l ni "'>• """vent.
I fitsey, ((o ù( , ( j„ 0 ft Ä ,|
nus ; u tie pi »| ro t , P „„ilos, un eheVal, „„It
d animaux, qnurnnte eu,,),«,,*, Cent Hnqi .diit.
SlïïliJIT ° ,i,lr M lh ^ "kval, ÎS
aratoire» et lo» meubles de inénago.
I MIMES ET CONDITION*.
i.a terre et les rscllives iiavable coiiim»
suif, savoir . Un lier» ou mars [».JB, Untier*
"UmdhT "' m ' ,t,r,li '' r " ,!rh mi mi,r »
M Mobilier payable pu trmrs IBôiî ; l t „ a r-qu« -
rrJrï r ,,n,ir *'" h ^
(iavLhll! a i> 1 ""IwlHfltiei dos vendeurs,
vno I fl o " r ". ' l0 M ' H " bl,rt porrnilt
hypothèque» ot iuté.ét a ralspn de h.it pour
cent I an a partir des échéances jusqu'au par
( t M»Tf ,0 V^ d0 Vc,lt - P» rdevlmt
' Maror ; D'il'» de, acquéreurs
/ aroisse Assonsplion, le !» mai JÄ5&
I If/ .LT
F. HICKMAN,
Shéril et Enratitrui.
Etat da la Louisiana.*- Cour du Cîrtquiè
inu District Judiciaire.—Paroiaie A»'
aompfioti.
Victor Pitre No. 517. v* Elio Pitre.
.fe soussigné Greffier de la Cour du Cinouié
" District Judiciair* de l'Etat de la / oui
siolte dans et ( wur la paroisse Assomption
certifie que dan» le procès ci-dessus Intitiil#''
jugement a été rendu »ur los minutes de la'
»usdite Cour dans len termo» suivants savoir:
Duns cette oau»o le» allégstiofm relative»
lu demându du pèlftioiioaire «yAnt élu
prononcée» d'une tAanlére ^tlsfalçitrile et la
év 'dence étant contre le dît défendeur
Llie l'ifre.
U oat ordonné, jugé et de,c'rété que juge
ment d'Interdiction aoitVendu et que le dit E
he Pffre soit interdit,
Keft et Signé séance léantie & Napoléonviile
I armsse Assomption, Napoléonviile le 23 '
Avril A D. lfiôô.
Signé, Jàmkb COLI, Juge du 6ê
District Judiciaire.
Témoin maalgnature et le sceau
de la «usdite Court. ParoisacA»
»ompfîon le 1er Mai 18A5.
DESIRE LEULAMC, fJ^effier.
PBRDt) OU VOLE
Üo cheval américain couleur Morel ne por
tant aucun« marque à fee, ayant lea deux
pied» de derrière blancs et les épaule» légè
rement marquée par le collier, le dit cheval
est parti depuis environ douze jour», la pea*
»orme qui 10 ramenéra à Napoléonviile sera
libéralement récompensée
Napoléonviile 36 Mai 1855.
CtAiBOftffK Lonrr.

L08T0R STOLEN.
An American horse, of a »ore! color, wi
thout any five brand, hie two hind feet being
whit« and hi» shoulder »lightly marked by
thi collar, the aaid ha« disappeared since
about twelve day» any peraen who will take
him back to Napoléonviile will receive 1
liberal reward.
Napoléonviile May 26th 1856,
F, claibokm* L oxct.
Pari «I» of Assumption— 5ib Judicial
J)i«trii:t Court.
i Wlipreus l)el|)liine Ooudrnniix lin* pctltion
' ed tlip Court |or /.ellersol admiuistratioii esta
te ol tlip lute Héruplun Ijiseitfiiu lier deeua
epil liiisbniid. Notice hereby ^iveu, tu all whom
itniay conooru, to almw cause within ten days,
why (he prayer ol the »nid petitioner should
not be granted.
Ry order of Hie Court,
I(J Assiimptton line IHlh May 1 85£>,
i- O. /»IvSIItt I.Kill. ANC Clerk.
The Stnte of Louisiana.—Fifth Judi
cial District Court in uud for the Pa*
ii»lr of Assumption.
/ 1 ilairn I ussier No. 49(5 vi. Augusta Roinô.
!ty virt.uo of and in olxnilinnce to a writ o'
Fi i-'ii to Hie directed by the honorable the abo.
V» C ourt, in the above entitled and numbered
suit. I have seized and will offer at publi
autinn at the residence of M. Auguste Koine
in the villain of Napoleonvillo on Natiirdny
the 2iid day of Juno IHßft. Cemuieueiim ui
eleven UclockA. M. the following deaejibed
jjropoiiv to wit ;
3 Raker Carts & Ilanioi», 4 créole Horse, lot
coin «k fodder eue lot Rakery nstousils, and
one lot (irocerie* &e.
Soiled to pay and Matiafy the .Vaid writ nud
eosts of suit to be sold Willi the benefit of up
praise aient.
Term* Cash.
Parish of dssum|lfton M,\y lötli I«Ö5.
A. F, HICKMAN .Sheriff.
SUCCESSION SALE.
Succession of James G. Morrison
deceased»
On .Saturday the 2nd day «f June 18 M at 10
o'clock A. M, will be offered at publie »ale, at
the Court House door of fhi» Parièh, by the
undersigned the following described property
belonging to the afloresaid Succession. To wit:
A c unple sot of Ertgimiera Tool», »uch as
bloi Its St falls &c.
T'iitn« and Condition«.
All sum» under Ten dollar« payable caih
and ali »um» above 'l'en dollar* payable on thé
payable on the
1st day ofNurch 185/5. Purchaser» fiwnishing
their nites with good and tolvout security Ui
the »ati»factinn of the undernignod, boariug
ht 1 hu eerit intereat after maturity.
Parish of Assumption.
May 10th 1960.
tf. H. M UN «ON.
THE STATE OF LOUIS! A.— Fifth
Judicial District Court. —*» Parish of
Assumption.
Succession of Philippe /Ifartlnezi
Whereas Mauue.la Artosta administratrix of
(he succession of Viloor Leblanc lias filed
the oflice of the Clerck ol said Court an ac
count of his administration together with
a petition praying that the »aaie bo npproved
and homologatod.
Notice * h hereby given to all whom it may
conccrii to show cause wllhin thirty days.
Why »aid account » I k IuI i I not be approved and
homologated and the funds in his baud» dlstri
bulcd iu accordance thercWit,
DESIRE LEBLANC, Clelrk.
Assumption (his Kith ftln y 1 85ö.
Dm ANDRE SOLORZAM),
COLLE tTORIi AGENT
le»
of
of
PlJßhlc RAT.E.
On Saturday «th Juno ix.w, n( Ver, u'cl'öck
V M., will be offered at public auction, at
ho domieil ol Mr Robert Love, on biiVou
"urs m this parish, the lolbwiV.g deacMbed
property, to wit :
A tract of land »ituated in this parish, 01.
Itayou I Ours, bieasuring five arpent» fronl l. v
fourteen arpents in depth, out of Which tluiiV
arpents are in cultivation; together will, ail
the buildings and improvement* tliereon tu.tu,
dodotiouc side by lands.ol Auguste Lan.!,y
lila, on the other side bv Adelnrd Brtnrtfeois
Pal»ey, AO years old; Georpe. 40 veiVrs;
one pair mule, one horse, one lot ol rallie
40 heads of liogs, 1ÄÖ hand» poultry, one
horse cart, the farming ustensils, household
lurriltiire, lie.
TERMÈ CONDÎTIOlVS,
.if. '««'»'»•'•'»ve. payable «s follow-,
one third in March I«.'»«, ofio third in Mairl,
18r»r, iknd the lust third 111 March 18.W Th.
Moveable properly payable tri March 1 Uc,
purohiisers to lumisli their fioles hy n,,,,,'
with securities to (he satWaotion of the ven
•lors, to liie ortler of Mr Robert l/.vp. benr
mortgage and interest at * p i() 0 per hiiuuu.,
from inaiuritv until paid, (he act* of sale he!
châaeM ° r Ht ''apense of the put
Parish of Assiîmjàlsn, May fttf, n'lM,
A. F IHCKMAN,
•Shrrlfi & A uclionter
i
STATE OF LÖUIfrtANA.-flth
diciàl District Court P/irish of
sumption'*
Succession of Jean Dothihù/ite
tiiceasea .
Wherea» Jean Dominique,' adminiatrator of
the fiiucceaaioi} of Jean Do/ri inique, has tiled
In the office of the Clerk of the aforesaid
Court, an account by his adminfatration, toge
ther with a petition pruyipg that the same
be approVeil and bomologated.
Notice is hefeby given,to aU whom it may
concern to show cauirç within thirty day» why
said account should net be amoved and Ho
mpeatedand the/ttnda in Me hands distribu
ted in accordance therewith.
By order tit the afcid C6urt.
, . March 34 lifts.
C. t. BLANCHARD. .
' Dep. Clerk.

xml | txt